• Famille charismatique globale, phare d’espérance dans ce monde turbulent

    Aujourd’hui, Jésus, tu continues à nous appeler à une nouvelle parenté (Mc 3, 20-21 ; 31-35), à écouter ta parole et à la mettre en pratique dans l’urgence et sans exclusions.


    Tu nous pousses à prendre déjà les chemins de l’avenir :

    • Construire des foyers de lumière comme Maristes de Champagnat, en nous impliquant avec passion dans la création d’un style de vie de famille ouverte à tous.
    • Promouvoir et nourrir la vie mariste dans toute sa diversité, réalisant notre espérance d’agir comme un corps global* .
    • Nous ouvrir, avec simplicité, pour être disponibles au-delà des frontières géographiques ou provinciales.
    • Redécouvrir, comme frères, la passion originale qui nous a poussés à être maristes.

     _____
    * Pendant le Chapitre général on a souvent utilisée l’expression corps global comme synonyme de famille globale. C’est dire que tous les Maristes de Champagnat, nous appartenons à un seul corps ou à une seule famille charismatique, et que nous sommes appelés à agir comme tel.

  • Être le visage et les mains de ta tendre miséricorde

    La promesse de ton Esprit en nos vies (Lc 1, 35) nous presse d’être des prophètes de miséricorde et de fraternité.


    À partir de cet appel, nous percevons que tu nous invites à :

    • Grandir en intériorité pour pouvoir te découvrir comme un Dieu d’amour qui se manifeste dans l’ordinaire de nos vies.
    • Cultiver une  spiritualité du cœur, qui comble de joie et nous rend inclusifs.
    • Revivre dans notre vie quotidienne l’esprit de fondation de La Valla.
    • Vivre notre vie en plénitude, en étant tes témoins dans un monde en morceaux.
  • Inspire notre créativité pour être des constructeurs de ponts

    Comme Marie à Cana (Jn.2, 3) nous nous sentons interpelés par les besoins du monde qui nous entoure.


    Inspirés par Marie, nous sentons que tu nous appelles à :

    • Connaître en profondeur notre monde en continuelle transformation, et affronter les défis actuels, sans tomber dans la tentation de répondre à des questions que plus personne ne se pose (Pape François à Medellín, 9 septembre 2017)
    • Être la mémoire prophétique de la dignité et de l’égalité fondamentale de tout le peuple de Dieu.
    • Abandonner la culture de l’ego et promouvoir les écos (écologie, écosystème, économie solidaire…) qui réduisent le scandale de l’indifférence et des inégalités.
    • Être agents du changement, constructeurs de ponts, messagers de paix, engagés dans la transformation de la vie des jeunes à travers une éducation évangélisatrice.
  • Pour cheminer avec les enfants et les jeunes marginalisés de la vie

    Nous te cherchons, Jésus, comme Marie, dans les caravanes de la vie et dans le tumulte de nos villes (Lc 2, 41-49), dans la multitude des déplacés qui cherchent un avenir meilleur pour leurs enfants.


    C’est un appel par lequel tu nous presses à :

    • Ouvrir les yeux de notre cœur et à écouter les pleurs des enfants et des jeunes, spécialement de ceux qui sont sans voix et sans foyer.
    • Être créatifs dans une réponse décidée à leurs besoins.
    • Fuir les approches paternalistes et rendre autonomes ceux qui n’ont pas de voix.
    • Accroître une présence significative parmi les enfants et les jeunes marginalisés en ce monde.
  • Répondre avec audace aux besoins émergents

    Jésus, tu as passé ta vie à faire le bien et, cependant, tes actions furent interprétées avec étroitesse par beaucoup de tes contemporains, simplement parce que tu étais galiléen, charpentier et fils de Marie (Mc 6, 2-3).


    Aujourd’hui aussi, tu continues à nous mettre au défi de :

    • Abandonner nos vieux modèles, et chercher avec créativité des modèles alternatifs afin de rendre visible l’amour du Père dans le monde d’aujourd’hui.
    • Convertir nos cœurs et rendre souples nos structures, sans avoir peur d’assumer des risques, pour nous rapprocher des périphéries, en défense des plus pauvres et des plus vulnérables.
    • Nous engager fermement dans la promotion et la défense des droits des enfants.
    • Réveiller en nous et autour de nous une conscience écologique qui nous engage à prendre soin de notre maison commune*.

    ________
    * Dans tous les textes du XXIIème Chapitre général, chaque fois qu’il est fait mention de notre maison commune, on fait référence à notre sœur la terre (Saint François), à la suite du Pape François dans sa Lettre Encyclique Laudato Si’ sur le soin de la maison commune.